Chène de Flagey ou Chène de Vercingétorix... (Courbet)

loue-courbet Source de la Loue (Courbet) l'Origine du monde...

 

 

 

 

Copie de FAUCHEUR-originel

Sur le blog "France 3 vallée de la loue"   http://blog.france3.fr/vallee-de-la-loue/2012/06/, vient de s'afficher une nouvelle vidéo qui en cette période estivale invite à un regard plus global sur l'enjeu impliquant la protection de nos sources... dans tous les sens du terme. Outre de superbes vues sur le secteur où,  comble du comble le sous sol et les eaux sont suspectés d'empoisonnement majeur, si j'ai tenu à rebondir sur ce reportage, c'est que nous y voyons officier en tout condescendance  l'hydrogéologue -enfant du pays- chargé par les autorités de superviser l'inspection faite en "grandes pompes" au puit de Jardel où TF1 était invité à tourner pour son JT à l'occasion des commémorations du 11 novembre 1918.

   J'emploie le mot "condescendance" car une fois de plus, sans nier évidement les qualités professionnelles des acteurs, on voit l'emprise d'un système où les "demi-instruit' , politiquement corrects semblent tout filtrer, organiser jusqu' à "excuser" nos génies, comme Courbet qui ne pouvait être que sous l'emprise de troubles psychologiques, dans son obstination à peindre les sources et autres cavernes où il voyait "l'Origne du monde "... A aucun moment, il ne faut parler de "quête mystique" ou de "délires" vu que ce peintre réaliste était, comme son contemporain Victor Hugo, doué d'une conscience visionnaire.

   Pour autant, nous aurions tort de croire que les illustres personnages que je viens de citer, n'étaient que des poètes ou autres romanciers perclus dans leur imagination aussi féconde et fantastique qu'elle puisse être.  Courbet et Hugo, usent de leurs dons et moyens pour transmettre des informations et orientations dont ils sont les détenteurs conscients ! En effet, Courbet n'aurait pas tant insisté sur les thèmes que je viens de citer, idem aussi sur un tableau moins connu " Le chène de Flagey ou Chène de Vercingétorix" s'il n'avait pas été "initié" à Paris par un courant de pensée pourvoyeur de "secrets d'histoire" que nos scientifiques et autres journalistes patentés et serviles (malgré eux ? ) se refusent à comprendre...

  En attendant, nos rivières sont toujours polluées car nos "experts" en se renvoyant la balle, tout comme nos élus issus de notre démocratie "normale" se soucient surtout de s'assurer de la caution de la "Machine" avant de s'avancer dans une initiative qui pourrait leur coûter leur place.  De fait, les obus du gouffre de Jardel vont insensiblement atteindre leur niveau de corrosion qui laissera s'échapper leur contenu toxique dans des proportions insupportables... Mais bon, comme disait Louis XV (visionnaire lui aussi ?) << Après moi, le déluge ! >>