J'avais vu cet article sur "Le Parisien"  mais vu que tu le relaies Charly ( voir mon blog principal ), je vais le faire suivre aussi sur mon dossier concernant la pollution de la Loue (où se trouve Ornans) même si je ne tiens pas a être perçu comme "mauvaise langue".
   Sans doute prend on soin de ne pas servir de l'eau de cette rivière.. et je souhaite bon rétablissement aux victimes... Mais vu que toute communication à ce sujet est soigneusement filtrée... Je profite de toutes les occasions pour relancer !

"

ARTICLE RÉGULIÈREMENT MIS À JOUR .

Une quarantaine de personnes ont été prises de vomissements et de maux de ventre suite à une intoxication alimentaire samedi à Ornans. Quatre d'entre elles sont dans un état grave selon les pompiers. Les victimes sont prises de vomissements et maux de tête, certaines se plaignent de "douleurs intenables" au ventre et des cas d'évanouissement ont été signalés, a indiqué un responsable du centre opérationnel d'incendie et de secours du Doubs. Le nombre de malades pourrait grimper car quelque 600 personnes au total ont pris part au même repas.


Selon un dernier communiqué de la préfecture (20h30) 22 personnes ont été prises en charge sur place, 10 sont encore traitées sur le site, 3 personnes ont été évacuées vers le CHU 9 sont rentrées à leur domicile et 10 se sont présentées elles-mêmes aux urgences.

Selon le Codis, cette différence dans les chiffres s'explique par le fait que les services de l'État "n'ont pas pris en compte les victimes qui avaient eu le temps de rentrer chez elles et qui ont dû ensuite être secourues lorsqu'elle ont été prises de malaise". Sur place, "un dispositif de prise en charge des victimes par le Samu et les sapeurs pompiers a été immédiatement mis en place sous la forme d'un poste de commandement opérationnel et deux postes médicaux avancés". Le poste médical avancé ne prenant en charge aucune nouvelle victime, le dispositif de secours a commencé à être levé peu après 20h.

Le maire d'Ornans, Jean-François Longeot, a relativisé la gravité de l'événement. "C'est un incident sérieux, mais pas un drame national! Beaucoup de personnes vont déjà beaucoup mieux, et nous n'avons pas annulé la soirée dansante prévue ce samedi", a dit l'édile. Plus tôt dans la soirée, les pompiers avaient évoqué quatre personnes dans un état "grave", mais selon M. Longeot il s'agissait de malades en état de déshydratation, dont l'état s'est rapidement amélioré.

L'alerte a été donnée un peu avant 16h. Les victimes ont toutes pris part au même repas de midi, organisé dans cette commune proche de Besançon à l'occasion de l'"Xtrem-sur Loue", une importante course de VTT. "Des investigations sont en cours (...) pour identifier la cause de ces pathologies", selon la préfecture.

La course prévue dimanche est maintenue même si des bénévoles manqueront forcément à l'appel...

suite...

http://www.macommune.info/article/intoxication-alimentaire-a-lextreme-sur-loue-une-soixantaine-de-malades-dont-quatre-graves-8