13 mai 2011

(VIDEO cliquez ici)

 Cette affaire étant classée en France "CONFIDENTIEL-DÉFENSE" soit éminemment suspectée de rétention d'informations. Pour en prendre connaissance, je vous propose un avis neutre de nos voisins suisses (également concernés par cette pollution).

 truite

Obus_de_Jardel

 Témoignage édifiant d'un spéléo non mandaté par le préfet en 2005 http://www.oliomobile.org/fr/forum/17/4591.html (gros loup)

 

  Ces jours ci , j'ai constater sur ce blog une majorité de visites d'internautes Suisses sur les pages consacrées au "Gouffre Jardel".  Fameuse cavité où des milliers de tonnes de munitions de la première guerre mondiale ont été déversées.  En fait, cette affaire vient seulement de franchir la frontière...toute proche pourtant.... La TSR (Télé Suisse Romande) a diffuser un reportage explosif  où nos voisins helvétiques soupçonnent désormais fortement ce dépôt d'obus de polluer les rivières du massif du Jura. Je l'avais déjà mentionner, bien avant... mais comme souvent, c'est devant le fait accompli que les consciences vont se réveiller.

 En attendant, le préfet du Doubs contacté dément...mais on s'en serait douté...c'est comme le nuage radioactif de Tchernobyl qui a été stoppé à la frontière !!!! ben voyons...

 Comme dit plus haut, j'ai déjà évoqué à plusieurs reprises ce sujet. Sans doute les journalistes de la TSR ont ils du étayer leur dossier sur ces pages...mais difficile pour eux d'aller au delà, vu qu'il s'agit d'un dossier "secret défense"...la préfecture française veille.  Pour ma part, je dois toutefois concéder amèrement que "plus le mensonge est gros, plus ça passe !".  Le chiffre (3000 tonnes) divulgué d'on ne sait où...est sans doute encore bien en deçà de la réalité.

Pour ce qui est de la nature de ces minitions, on nous dit qu'il s'agit d'explosifs conventionnels, chargés principalement à la Mélinite, mais de forts soupçons pèsent sur la présence de divers gazs de combat interdits par les conventions de la guerre.  D'où sans doute la discrétion des autorités françaises.

 A cet effet, et pour preuve sur la photo d'illustation, nous pouvons identifier un de ces obus "trafiqué", (d'une taille d'environ 1,80 m) pour envoyer de l'hypérite, le fameux gaz moutarde.  Voici les commentaires de l'auteur de cette photo, prise en 2005. http://www.oliomobile.org/fr/forum/17/4591.html (auteur "gros loup) .  Le langage employé est beaucoup explicite que celui de notre préfet !