ALERTE A LA SOURCE !

Pollution aux munitions, Gouffre de Jardel / reportage "explosif" de la TSR (Télévision Suisse Romande)

13 mai 2011

(VIDEO cliquez ici)

 Cette affaire étant classée en France "CONFIDENTIEL-DÉFENSE" soit éminemment suspectée de rétention d'informations. Pour en prendre connaissance, je vous propose un avis neutre de nos voisins suisses (également concernés par cette pollution).

 truite

Obus_de_Jardel

 Témoignage édifiant d'un spéléo non mandaté par le préfet en 2005 http://www.oliomobile.org/fr/forum/17/4591.html (gros loup)

 

  Ces jours ci , j'ai constater sur ce blog une majorité de visites d'internautes Suisses sur les pages consacrées au "Gouffre Jardel".  Fameuse cavité où des milliers de tonnes de munitions de la première guerre mondiale ont été déversées.  En fait, cette affaire vient seulement de franchir la frontière...toute proche pourtant.... La TSR (Télé Suisse Romande) a diffuser un reportage explosif  où nos voisins helvétiques soupçonnent désormais fortement ce dépôt d'obus de polluer les rivières du massif du Jura. Je l'avais déjà mentionner, bien avant... mais comme souvent, c'est devant le fait accompli que les consciences vont se réveiller.

 En attendant, le préfet du Doubs contacté dément...mais on s'en serait douté...c'est comme le nuage radioactif de Tchernobyl qui a été stoppé à la frontière !!!! ben voyons...

 Comme dit plus haut, j'ai déjà évoqué à plusieurs reprises ce sujet. Sans doute les journalistes de la TSR ont ils du étayer leur dossier sur ces pages...mais difficile pour eux d'aller au delà, vu qu'il s'agit d'un dossier "secret défense"...la préfecture française veille.  Pour ma part, je dois toutefois concéder amèrement que "plus le mensonge est gros, plus ça passe !".  Le chiffre (3000 tonnes) divulgué d'on ne sait où...est sans doute encore bien en deçà de la réalité.

Pour ce qui est de la nature de ces minitions, on nous dit qu'il s'agit d'explosifs conventionnels, chargés principalement à la Mélinite, mais de forts soupçons pèsent sur la présence de divers gazs de combat interdits par les conventions de la guerre.  D'où sans doute la discrétion des autorités françaises.

 A cet effet, et pour preuve sur la photo d'illustation, nous pouvons identifier un de ces obus "trafiqué", (d'une taille d'environ 1,80 m) pour envoyer de l'hypérite, le fameux gaz moutarde.  Voici les commentaires de l'auteur de cette photo, prise en 2005. http://www.oliomobile.org/fr/forum/17/4591.html (auteur "gros loup) .  Le langage employé est beaucoup explicite que celui de notre préfet !


CONFERENCE/ Le gouffre de Jardel et son dépôt de munitions en lien avec la pollution de nos rivières ?

 

 

conference-le-gouffre-de-jardel

 

conf-jardel 

 

     Copie de FAUCHEUR-originelVoilà, évidement comme prévu, je suis annoncé pour apparaître comme "faire valoir" , mais bon c'est aussi une opportunité à saisir... et cela contribuera à éclaircir un sujet qui pourrait bien devenir d'une extrême gravité. En effet, les obus se détériorent de plus en plus laissant s'échapper leur contenu...

  Je ne remets pas en cause les compétences des services de la sécurité civile, mais bien leur manque de témérité dans leurs prélèvements... Ceux ci n'ayant été effectués qu'en surface ou sur des spécimens éclatés dans la chute...Pourtant, l'explosif (mélinite) ou pire...les gaz de combats, sont bien liquides et doivent se concentrer dans la base du puit dont on ignore la profondeur exacte... . Le scénario catastrophe décrit par le spéléo dans mon message précédent semble se préciser

"Tout ces obus rouillent lentement, un jour une carcasse rouillée laissera s'échaper le "sulfure d'éthyle dichloré" franchement pas terrible pour les cours d'eau ..."

 
J'ajouterai encore l'argumentation de très sérieuses personnes qui n'hésitent pas à donner leur identité.

Commentaire affiché sur mon site http://www.eclaireurcitoyen.com/archives/2012/01/10/23215553.html

Il existe sur le net de nombreuses pages crédibles sur le risque de pollution des munitions. Vous connaissez certainement celle-ci :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Munition_non_explos%C3%A9e

Le risque est effectivement de plus en plus important au fur et à mesure que le temps passe. La paroi des munitions est attaquée par la corrosion, les composés de l’enveloppe deviennent instables, se dégradent. Le contenu de l’enveloppe réagit avec celle-ci. On observe parfois une augmentation de pression importante dans l’enveloppe, qui la fragilise d’autant plus la paroi ; cette pression est parfois capable de pousser la gaine en avant. Le dosage de polluants dans l’eau, dans l’enveloppe de munitions éclatées ou dans les sédiments environnant est donc une aberration pour l’évaluation d’un risque quelconque… L’absence ou la présence de toxiques ne reflète en rien le risque environnementale futur… Même si l’aspect extérieur de la munition semble excellent, nul ne peut juger de la dégradation éventuelle des composés à l’intérieur, ni de son impact sur la stabilité des munitions à l’avenir.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, mettre en ligne notre conversation.
Bon courage pour votre combat.
Bien cordialement.

Posté par Guerredesgaz@aol, 11 janvier 2012 à 10:32

 

 

Ici le témoignage édifiant de Mr Henry Soulard ..démineur pour a sécurité civile.... à la retraite

http://www.macommune.info/article/nacer-meddah-%C2%AB-je-n%E2%80%99ai-aucune-lecture-politique-de-mon-depart-%C2%BB#commentaires

exiger le rapport des demineurs l'ingenieur etait present sur cette reconnaissance qui c'est faite sans masque de protection ,donc en restant logique pas d'obus chargè avec des gaz de combat ou alors ils sont inconscients ,de plus ils seraient mis en danger en presence d'un non specialiste des munitions. Et oui; les picrates formees par la melinite au contact des metaux et tout simplement par le vieillissement sont humidifiees donc non dangereux?Les specialiste en munition sont juges et parties dans cette problematique ,cela ne fera pas cesser les doutes qui subsisteront si rien n'est fait pour rassurer la population en amenant la preuve integrale qu'il ni a aucun risque d'accident pyrotechnique ou chimique .N'oublions pas que le dome forme par les munitions jetees dans le gouffre cachent tout ce qui est en dessous,il faut reconnaitre la difficultee de faire une expertise sans risque pour les personnels de la securite civile!!!

Voici son adresse et une partie notre corespondance

De : henrisoulard [mailto:henrisoulard@laposte.net]
Envoyé : lundi 6 décembre 2010 10:07
À : relaisdessalines@wanadoo.fr
Objet : suite a notre entretien

 

M. BONNOT,

 

-DONC COMME CONVENU ENVOYEZ MOI LE MAXIMUM D4INFO SUR LE SUJET QUE NOUS AVONS ABORDE POUR QUE JE PUISSE MENER UNE ANALYSE ET SYNTHESE DE CE PROBLEME.

 

 

 

                                                                                     CORDIALEMENT A VOUS.


                                                                                                                                  H.SOULARD

 

Gouffre de Jardel, rapport de la conférence sur l'hypothèse de la pollution de nos rivières.

14 février 2012

 L'ECLAIREUR CITOYEN    &   ALERTE A LA SOURCE

         conférence-obus

                                                                              

J-C Bonnot décrivant un type d'obus chimique , qui aurait pu être déversé dans ce gouffre.  Ce genre de munition hautement toxique, ne diffère pas en apparence, d'un modèle classique ! Référence voir le commentaire  ICI)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 << Les milliers de tonnes d’obus déversés dans un gouffre du Haut Doubs,  (massif du Jura)  sont elles  à l‘origine de la pollution de nos rivières ?! >>

 

obus nuit

 

 

 

 

 

                                                     voie_sacree_verdun

 

 Aperçu du convoyage des obus dans le gouffre en 1923 (image reconstituée voie sacrée 1916 à Verdun)  Gare de Pontarlier au gouffre de Jardel (commune de Chaffois Doubs) 8 kms  / voir ci dessous un  témoignage. Cliquez sur l'image pour agrandir l'article...ce viel homme (Fernand Laurence qui avait 14 ans en 1920) précise bien "une dizaine de jours"... Certes, cette précision est peut être discutable... mais dans un sens comme dans un autre. L'armée française à l'époque disposait de la meilleure logistique du monde.

 témoignage -obusJournal "Le Pays 27 juin 1995"

            

                                                    

 

 

 Copie de FAUCHEUR-originelLa réunion débat à Besançon du Vendredi 10/2/12 au sujet des obus du gouffre de Jardel,  susceptibles de polluer nos rivières a bien eu lieu ! Je pense que la vingtaine de personnes de l'assistance en sont sortis renseignés, mais circonspects quant aux suites espérées de cette intrigante affaire... C'est à dire la vidange et la dépollution de ce site.  A ce sujet, pour maintenir la pression et informer, je me tiens à la disposition de la moindre association ou communauté qui m'invitera à renouveller cet exposé.

   Sans doute les non avertis qui découvrent mes publications sur cette affaire, s'attendent peut être à un rapport détaillé sur les "vérités" qui pouvaient surgir d'un tel débat mais, conforme à ma façon de procéder, mon "rapport d'Eclaireur" se résumera à quelques images et références de liens hypertextes. Au final, pour bien rendre compte du débat, j'affiche ma réponse  faite à l'organisatrice de cette réunion membre de l' AEI.  Pour ce qui est de l'apport de cette soirée, j'assure avoir confirmation de pas mal de mes assertions et ce malgré quelques hésitations qui ont failli m'ébranler.  En effet, pour l'occasion, le président des spéleos du Doubs, Emannuel Ruiz étant présent, nous avons pu ainsi avoir un communiqué succinct sur ses dernières inspections qui datent de seulement quelques mois...

 

Voici d'ailleurs ci dessous une des photos (publiée dans l'Est Républicain pour l'annonce de cette conférence) auxquelles nous avons eu droit.... les autres étant propriété du ministère de l'intérieur.

 

 conference-le-gouffre-de-jardel

 

 

 

Bien que réduite, cette vue prise à la verticale permet de percevoir les spéleos adossés à un "mur" conséquent d'obus ! Et ce après avoir sondés le bord de la paroi.  En fait, Manu Ruiz, même s'il annonce en bordure du tas seulement 1,20 m de projectiles, confirme toutefois bien la hauteur au centre à 15 m.. conformément au plan initial de 1952 ci dessous .

 

gouffre

 

 

 

 Pourtant... Notre responsable de fouilles nous annonce une évaluation personnelle exagérement basse... soit 350 Tonnes d'obus (?) alors que la préfecture se voulant pourtant rassurante en annonce 500T... De ce coté, on comprend très bien que les autorités n'ont pas l'intention ni les moyens de dépolluer, donc il vaut mieux minorer la quantité !

 

  Mais un mensonge, même bienveillant, ne remplacera jamais la valeur de la vérité. Surtout au su de la pollution manifeste de nos rivières... car nous n'en sommes qu'au début ! Ces munitions, dont la plupart sont encore intactes, finiront par déverser totalement leur contenu. Et Là, nous en avons pour des centaines d'années car au niveau de la quantité annoncée, il y a vraiment de quoi s'insurger ! En fait, à partir des mensurations relevées, un rapide calcul nous fait comprendre qu'il faut multiplier par dix le chiffre de 500 tonnes donné par la préfecture désormais officiel ! Le tas ayant grosso modo la forme d'un prisme triangulaire  8 m à sa base 15m en hauteur et 30 m de long donne 8X15X30 : 2 = 1800 m3   la densité  est de 2,7 tonnes au m3 ...donc 1800 X 2,7 = 4860 TONNES !

 

La densité donnée

 

"(ICI :Cette mission a permis d’avoir une vision plus précise des différents modèles d’obus, de leur chargement, et de leur état de conservation. Néanmoins la masse totale de munitions en absence d’archives, est communément indiquée comme étant de 3 000 tonnes, ce chiffre n’est qu’une estimation dont l’origine est inconnue.

 

En ne tenant compte que pour la munition du plus petit (65 mm) et du plus gros calibre (220 mm) identifiées dans le gouffre de Jardel, et en optimisant le rangement de ces deux types de munitions dans un volume d’un mètre cube, la masse moyenne de ces deux types de munitions est de2739kg/m3."

 

 

 

Autre argument que je n'ai pu produire au vu de la séance  bousculée, j'affiche (ICI gouffre_jardel_fourier) un autre document où en 1901 l'explorateur Fourrier note la présence d'un petit lac où flottait un cheval et un veau ! 

 

  Donc , on peut supposer encore quelques mètres d'épaisseur... Sans compter que cette "vasque" doit agir en bassin de rétention pour les sédiments venant des obus..autant dire que cette mixture doit être hautement toxique une fois libérée périodiquement dans l'eau !!!

 

  Sinon, j'ai aussi abordé le fait non encore démontré de la présence d'obus chimiques...mais quand on voit la transparence avec laquelle sont diffusées les infos... c'est une suspicion que personne ne peut écarter. 

 

D'ailleurs si quelqu'un pouvait nous décrire comment ont été élliminé les explosifs chargés au gaz, au sortir de cette terrible guerre,  se serait vraiment servir l'intérêt public ! Avis donc aux spécialistes , démineurs, artificiers et autres "amateurs éclairés"

 

 

 

Voici comme prévu à titre d'info la réponse donnée à Elisabeth Gladstone de L'AEI.  Eh, oui nous sommes en périodes d'élection, c'est donc le moment de porter nos doléances...

 

 

 

hello,
je vois que  tu es bien rentré, et toujours aussi vivant...; Je voudrais savoir où et quand ont été donné les informations dont parlait le spéléologue hier soir; car il avait l'air surpris de notre non connaissance dans le suivi de cette affaire; je fais appel à ton coté fin limier..;;
Ton info est intéressante, j'ai l'intuition ( même si ce n'est pas cartésien et non scientifique ) que tu as flairé un  gros poisson. d'ailleurs, tu as plusieurs fois hier soir employé un terme identique. Étonnant de ta part!
je ne crois pas du tout que l'Etat va faire évacuer ces obus, car l'argent lui manque actuellement cruellement, il va faire traîner l'histoire,surtout qu'il sait ce qu'il y a exactement là dessous.

elisabeth

 

 

 

 Réponse JCB

 

Les spéléos ont sondés le tas d’obus cette automne en toute discrétion , puis n’ont même pas jugé bon de communiquer. C’est souvent ainsi les scientifiques sont dans leur bulle et croient que nous ne sommes pas à même de porter un jugement sur leurs résultats. J’ai connu cela avec les archéologues.  Si tu es curieuse, tu peux donner un coup d’œil su ce forum, http://forums.futura-sciences.com/archeologie/273747-ages-metaux-polemique-dalesia-42.html#post3143077

 

 

 

qui a d’ailleurs été fermé suite à mes interventions qui provoquaient de vives réactions.. J’y étais souvent censuré car n’étais en fait toléré que comme « faire valoir » …. A l’instar de ce que tu assistes au sujet de ce gouffre et ses obus.  Pour les autorités, même si j’ai raison , je dois avoir tort afin de sauvegarder l’institution.  Alors tu penses bien, quand notre amie présente s’est mise à me contester (dans un but constructif) , le chef spéléo du département Mr RUIZ , s’est levé,  s’adressant à celle qui buvait ses paroles vu qu’il représentait l’autorité . Mon problème avec elle comme beaucoup, c’est d'être pris pour un rêveur… (En fait, c’est ce qu'ils veulent croire)  Alors que je suis dans une autre réalité, dans le prolongement de bien  des  « savants ».

 

   Si tu te souviens de cette altercation, il s’agissait de cet étrange obus de 1, 80 m bien décrit est signalé par son collègue spéléo, ainsi que les têtes d’amorçages identifiant ceux à gaz….  Notre expert présent, n’a rien trouvé de mieux à dire que son ami était fatigué ou éblouit par sa descente…  Qui est ce qui rêve là ?  Du coup ce spécimen, ne serait qu’un illusion d’optique des deux exemplaires mis bout à bout ! Bizarre …surtout que notre explorateur précise bien avoir marché dessus !

 

 

 

  Je voulais faire un rapport ces jours, mais je prends mon temps car celui-ci ne dois pas être bâclé..Nous avons appris beaucoup de choses dans cette soirée… (merci encore et n’oublie pas de m’en rappeler les frais)…notamment que la topographie initiale est bien juste, nous donnant une hauteur au sommet de 15 m d’obus et en base 1,20 m… Le tout sur 30 m de long et 8 m de large. En y ajoutant la profondeur du petit lac, évidement comblé ( mentionné par Fourrier en 1901) il est loin du compte Mr Ruiz…lui qui annonce 350 Tonnes ! alors qu’il venait de nous dire que les obus étaient trop lourds pour être emportés par le courant… Je crains le contraire et que de nombreux obus jonchent toute la galerie qui descend à source de la Loue…voire aussi par communication à d’autres rivières du massif.

 

  Sur ce, n’en déduisons pas que je m’oppose à la science, seulement quand est conscient du cloisonnement nuisible qui opère entre spécialités  , il faut s’y référer et ne pas « tordre «  maladroitement » les chiffres pour arriver à ses fins .  C'est-à-dire, annoncer un chiffre minoré de telle sorte à ce que les autorités donnent leur aval pour vidanger ce gouffre… Autorités nationales qui ne manqueront pas on s’en doute d'instrumentaliser ses propos …soit disant scientifiques.

 

 

                          verdun                

S'il fallait craindre la fin du monde en 2012 , elle pourrait venir de l'empoisonnement des sols ! ex les obus de la Loue...

 

 

truite malade

   Truite à l'agonie

 

obus4

 Obus en décomposition qui déversent leur contenu dans le sous sol karstique (véritable gruyère percé de trous et galeries )

 

 

Copie de FAUCHEUR-originel

A propos du dépôt d'obus du Gouffre de Jardel (Doubs) au début des années 1920, suite à la première guerre mondiale, je viens d'avoir un contact avec une personne bien documentée qui me donne un avis et des liens bien intéressants pour qui cherche à comprendre d'où peut provenir la pollution mystérieuse de nos rivières.

    J'indique donc ci dessous son premier courriel et son commentaire suite à mes réponses. Vous constaterez que le problème d'oxidation et décomposition de ces munitions (que je soupçonne fortement de contenir non seulement de la mélinite -l'explosif classique- mais des gazs de combats à haut degré de toxicité) est bien réel, même si scientifiquement on ne peut en l'évaluer précisément . Voici ce qu'en dit cette page/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Munition_non_explos%C3%A9e
 
Le risque est effectivement de plus en plus important au fur et à mesure que le temps passe. La paroi des munitions est attaquée par la corrosion, les composés de l’enveloppe deviennent instables, se dégradent. Le contenu de l’enveloppe réagit avec celle-ci. On observe parfois une augmentation de pression importante dans l’enveloppe, qui la fragilise d’autant plus la paroi ; cette pression est parfois capable de pousser la gaine en avant. Le dosage de polluants dans l’eau, dans l’enveloppe de munitions éclatées ou dans les sédiments environnant est donc une aberration pour l’évaluation d’un risque quelconque… L’absence ou la présence de toxiques ne reflète en rien le risque environnementale futur… Même si l’aspect extérieur de la munition semble excellent, nul ne peut juger de la dégradation éventuelle des composés à l’intérieur, ni de son impact sur la stabilité des munitions à l’avenir.

    Comme chacun sait, "une image vaut mille mots" aussi vu qu'aux dernières nouvelles la pollution semble se confirmer j'affiche donc ici les photos d'un ami spéléo prisent en 2010 en marge de la dernière expertise officielle (à l'époque on m'a menacé de poursuite si je ne les retirais pas) peut avant le reportage de TFI et de la (TSR Tele Suisse Romande). Nous pouvons tous ainsi constater le degré de décomposition des angins dont la quantité pourrait être bien au delà des chiffres les plus alarmants ! Je rappelle qu'une noria de camion a deversé ces munitions pendant 10 jours et 10 nuits !

 

 Politique oblige, vu que nous sommes en période électorale  et que nous nous dirigeons vers des résultats tendus, il est certain que l'électorat écologique fait l'objet de toutes les séductions. Aussi j'affiche ici l'altercation que j'ai eu avec le représentant des verts 'François Mandil" dans le secteur de ce dépôt d'obus .

 

 

 

obus1  obus3obus5 obus2 obus4 obus6 obus7obus8obus9 obus10

 

 

Un visiteur de votre blog "* L'ECLAIREUR-CITOYEN *" a souhaité vous contacter via le lien 'Contactez l'auteur' présent sur votre blog.

Voici son message :
Munitions chimiques
Bonjour,

A toute fin utile, vous pouvez consultez mon site sur les munitions chimiques :
http://www.guerredes gaz.fr

Vous trouverez des précisions sur les munitions chimiques françaises sur cette page :
http://www.guerredesgaz.fr/Agression/artillerie/francaise/Munitions/Munitions.htm

Il n’existe pas d’obus chargés en toxique chimique au dessus du calibre de 155 mm. Les obus chimiques sont facilement identifiables par leur gaine spécifique, dans laquelle vient se visser la fusée. Ces précisions pourrez vous permettre de mettre en évidence (ou non) la présence de ce type de projectiles.

La pollution de sites par ce type de munitions semble très fréquent… Bon courage dans votre quête.

Bien cordialement

 

Voici ma réponse/

 

Merci pour votre réponse. D'emblée, je vous joins cette photo , prise par des spéléos en 2005. D’après eux, le spécimen prolongé, serait une sorte de « bricolage » pour  lancer du gaz… depuis cet engin n’est plus visible en surface…il a du couler dans le siphon…ce qui laisse supposer qu’il devait y en avoir d’autres…d’où la pollution.  Je soupçonne donc l’armée française d’avoir débarrassé ses « sales munitions » dans ce gouffre à l’abri des regards
Puis je mettre notre conversation en ligne dans la partie commentaires ?
Bien à vous
JCB

 

En argumentaire, j'ajoute également le billet du 8 novembre 2010

Pollution de la Loue... Obus du Puit de Jardel...Alerte citoyenne !

Obus_de_JardelCopie_de_FAUCHEUR_originel

Photo publiée par son auteur, à partir du site http://www.oliomobile.org/fr/forum/17/4591.html: (voir intervenant « gros-loup »)  celle ci fait donc partie du domaine public. Les photos affichées précédemment, n'ayant pas encore ce statut, provenant de l'inspection du 15 octobre et m'ayant été confiées par un ami spéléo , je préfère les retirer... Cette affaire relevant du "secret défense", la communication est étroitement filtrée.

   Sans doute aurais je pu en dépit de toutes ces pressions,  les laisser en lignes, ... surtout au regard du principe de précaution, mais puisque les auteurs de cette inspection, m'assurent qu'ils feront tout pour que lumière soit faite... (mon action ne faisant que compliquer leur tache et le dialogue avec les autorités) j'accepte de sursoir à publier de nouveau ces photos pour quelques temps.  En revanche, je laisse afficher le témoignage alarmant de l'expert* dans le billet suivant, celui-ci n'ayant pas été obtenu par ruse ou contrainte. . Aussi ne manquerais je pas de dénoncer les lenteurs et autres gesticulations stériles ! 

Un  rapport en préparation à mon intention, m'a été promis. Je rappelle, exploiter une auberge à seulement quelques kms de ce gouffre.  http://www.relaisdessalines.com/

  D'autre part d'après la description faites ici par « gros-loup »

«  Quant aux obus, la plupart contiennent de la mélinite, plutot stable dans le temps mais l'eau omniprésente n'affecte pas cet explosif (j'ai une anecdote à ce sujet)... Donc il faut effectivement marcher sur des oeufs quand on touche le fond, pour ma part j'ai choisi le plus gros pour me poser (il devait faire au moins 1,80mtr de long)...C'est très impressionnant, on croirait se retrouver dans une poudrière/ rebut /dégueu de l'humanité... Les plus inquiétants sont bien sûr ceux à l'ypérite (gaz de combat) on les reconnait à leurs têtes d'amorçage bizare... Tout ces obus rouillent lentement, un jour une carcasse rouillée laissera s'échaper le "sulfure d'éthyle dichloré" franchement pas terrible pour les cours d'eau ... »

Nous ne remarquons plus sur les photos l'obus  de 1,80m ! Il a donc été emporté par le courant ? Alors pourquoi avancez-vous Mr l'expert qu'il n'y a pas d'ogives dans les siphons plus bas ?

*Mr Rognon Ingénieur en Géologie Appliquée / Hydrogéologie - Spéléologue / Plongeur - Artificier - Gérant d'entreprise

 

CI-DESSOUS j'aoute une nouvelle fois le commentaire récent qui m'a fait bondir ....la mélinite s'écoule donc à vue d'œil ! Finirons nous par évacuer la vallée de la Loue..voire au-delà ???

 

http://www.macommune.info/actualite/nouvelle-exploration-du-gouffre-de-jardelle-16011.html

 Mar 19 oct à 22h06
speleo
 

 

@Phenix
Je connais personnellement l'auteur de la photo présentant l'obus "soit disant" chargé d'Ypérite ... J'étais avec lui lors de la prise de vue ce jour la !!! Quant à la présence de projectiles entraînés fort loin par le courant dans les conduits noyés, je peux encore apporté mon témoignage ... Pas d'obus dans les 5 premiers siphons ! C'est à dire dans les 150 m de conduits reconnus samedi et dimanche en plongée ... Difficile de prétendre le contraire sans y être allé ...
Certains obus visibles en surface sont en effet très fortement corrodés et affectés de fissures suite à leur chute dans le puits ... ils suintent en effet de "mélinite" ... dont le colori "jaune vif" est facilement repérable visuellement. Ce n'est heureusement pas la majorité des projectiles jonchant la base du puits .... mais la vision n'est que partielle car l'essentiel des munitions est masqué par les éléments de surface, les pierres de gélifraction et les talus argileux ....

Les grottes du massif du Jura... autrefois mythiques et mystérieuses ..aujourd'hui, une menace ?

A LA GROTTE DES PLANCHES DANS LE JURA, QUE CE SOIT SOUS L'EAU EN PLONGÉE SOUS TERRE OU ET AUSSI AU-DELÀ DES SIPHONS L'EXPLORATION CONTINUER.
LES MEMBRES DU Spéléo-Club de Port-Lesney, NOUS INVITENT À SUIVRE LEUR AVENTURE , AU-DELÀ DU CIRCUIT TOURISTIQUE DE LA GROTTE, DANS LA "GALERIE DES ÉTOILES" OU LA ROCHE ET LA BOUE de Sont La Promesse DE
RICHES DÉCOUVERTES! A LA GROTTE DES PLANCHES DANS LE JURA, QUE CE SOIT SOUS L'EAU EN PLONGÉE OU SOUS TERRE ET AUSSI AU-DELÀ DES SIPHONS L'EXPLORATION CONTINUE ...

.
http://www.youtube.com/watch?v=sB8kKc58E_M

 

 


Rien que dans le département du Doubs, on recense plus de 10 000 cavités.. et nous sommes encore loin du compte.. Ce qui corrobore mes thèses où les anciens considéraient le massif du Jura comme le monde des Enfers... mais aussi le Paradis ou Nirvana...
En atteste la dénomination ( entre autres, le Jura voulant dire justice, jour, lumière) ici du Puît de Jardel (Jardin voulant dire paradis)... tristement célèbre à cause de son dépôt d'obus.. qui menace de polluer toute l' Europe.. 

 J'AI CONSCIENCE D'ETRE ALARMISTE, MAIS IL LE FAUT !

 


06 octobre 2013

Pollution aux munitions/ Toutes les relances sont bonnes à prendre !

 

 

J'avais vu cet article sur "Le Parisien"  mais vu que tu le relaies Charly ( voir mon blog principal ), je vais le faire suivre aussi sur mon dossier concernant la pollution de la Loue (où se trouve Ornans) même si je ne tiens pas a être perçu comme "mauvaise langue".
   Sans doute prend on soin de ne pas servir de l'eau de cette rivière.. et je souhaite bon rétablissement aux victimes... Mais vu que toute communication à ce sujet est soigneusement filtrée... Je profite de toutes les occasions pour relancer !

"

ARTICLE RÉGULIÈREMENT MIS À JOUR .

Une quarantaine de personnes ont été prises de vomissements et de maux de ventre suite à une intoxication alimentaire samedi à Ornans. Quatre d'entre elles sont dans un état grave selon les pompiers. Les victimes sont prises de vomissements et maux de tête, certaines se plaignent de "douleurs intenables" au ventre et des cas d'évanouissement ont été signalés, a indiqué un responsable du centre opérationnel d'incendie et de secours du Doubs. Le nombre de malades pourrait grimper car quelque 600 personnes au total ont pris part au même repas.


Selon un dernier communiqué de la préfecture (20h30) 22 personnes ont été prises en charge sur place, 10 sont encore traitées sur le site, 3 personnes ont été évacuées vers le CHU 9 sont rentrées à leur domicile et 10 se sont présentées elles-mêmes aux urgences.

Selon le Codis, cette différence dans les chiffres s'explique par le fait que les services de l'État "n'ont pas pris en compte les victimes qui avaient eu le temps de rentrer chez elles et qui ont dû ensuite être secourues lorsqu'elle ont été prises de malaise". Sur place, "un dispositif de prise en charge des victimes par le Samu et les sapeurs pompiers a été immédiatement mis en place sous la forme d'un poste de commandement opérationnel et deux postes médicaux avancés". Le poste médical avancé ne prenant en charge aucune nouvelle victime, le dispositif de secours a commencé à être levé peu après 20h.

Le maire d'Ornans, Jean-François Longeot, a relativisé la gravité de l'événement. "C'est un incident sérieux, mais pas un drame national! Beaucoup de personnes vont déjà beaucoup mieux, et nous n'avons pas annulé la soirée dansante prévue ce samedi", a dit l'édile. Plus tôt dans la soirée, les pompiers avaient évoqué quatre personnes dans un état "grave", mais selon M. Longeot il s'agissait de malades en état de déshydratation, dont l'état s'est rapidement amélioré.

L'alerte a été donnée un peu avant 16h. Les victimes ont toutes pris part au même repas de midi, organisé dans cette commune proche de Besançon à l'occasion de l'"Xtrem-sur Loue", une importante course de VTT. "Des investigations sont en cours (...) pour identifier la cause de ces pathologies", selon la préfecture.

La course prévue dimanche est maintenue même si des bénévoles manqueront forcément à l'appel...

suite...

http://www.macommune.info/article/intoxication-alimentaire-a-lextreme-sur-loue-une-soixantaine-de-malades-dont-quatre-graves-8

 

20 juillet 2012

Malgré la période estivale - profitable à l'élargissement de nos vues- les "bienpensants" veillent sur nos rêves...

 

  

 
 

Chène de Flagey ou Chène de Vercingétorix... (Courbet)

loue-courbet Source de la Loue (Courbet) l'Origine du monde...

 

 

 

 

Copie de FAUCHEUR-originel

Sur le blog "France 3 vallée de la loue"   http://blog.france3.fr/vallee-de-la-loue/2012/06/, vient de s'afficher une nouvelle vidéo qui en cette période estivale invite à un regard plus global sur l'enjeu impliquant la protection de nos sources... dans tous les sens du terme. Outre de superbes vues sur le secteur où,  comble du comble le sous sol et les eaux sont suspectés d'empoisonnement majeur, si j'ai tenu à rebondir sur ce reportage, c'est que nous y voyons officier en tout condescendance  l'hydrogéologue -enfant du pays- chargé par les autorités de superviser l'inspection faite en "grandes pompes" au puit de Jardel où TF1 était invité à tourner pour son JT à l'occasion des commémorations du 11 novembre 1918.

   J'emploie le mot "condescendance" car une fois de plus, sans nier évidement les qualités professionnelles des acteurs, on voit l'emprise d'un système où les "demi-instruit' , politiquement corrects semblent tout filtrer, organiser jusqu' à "excuser" nos génies, comme Courbet qui ne pouvait être que sous l'emprise de troubles psychologiques, dans son obstination à peindre les sources et autres cavernes où il voyait "l'Origne du monde "... A aucun moment, il ne faut parler de "quête mystique" ou de "délires" vu que ce peintre réaliste était, comme son contemporain Victor Hugo, doué d'une conscience visionnaire.

   Pour autant, nous aurions tort de croire que les illustres personnages que je viens de citer, n'étaient que des poètes ou autres romanciers perclus dans leur imagination aussi féconde et fantastique qu'elle puisse être.  Courbet et Hugo, usent de leurs dons et moyens pour transmettre des informations et orientations dont ils sont les détenteurs conscients ! En effet, Courbet n'aurait pas tant insisté sur les thèmes que je viens de citer, idem aussi sur un tableau moins connu " Le chène de Flagey ou Chène de Vercingétorix" s'il n'avait pas été "initié" à Paris par un courant de pensée pourvoyeur de "secrets d'histoire" que nos scientifiques et autres journalistes patentés et serviles (malgré eux ? ) se refusent à comprendre...

  En attendant, nos rivières sont toujours polluées car nos "experts" en se renvoyant la balle, tout comme nos élus issus de notre démocratie "normale" se soucient surtout de s'assurer de la caution de la "Machine" avant de s'avancer dans une initiative qui pourrait leur coûter leur place.  De fait, les obus du gouffre de Jardel vont insensiblement atteindre leur niveau de corrosion qui laissera s'échapper leur contenu toxique dans des proportions insupportables... Mais bon, comme disait Louis XV (visionnaire lui aussi ?) << Après moi, le déluge ! >>

07 juin 2012

Elections/ Verts et PS se réconcilient au détriment d'accords tendantieux comme le nucléaire et de la pollution de la Loue...

 

 PS et VERTS

EELV-PS : une grand-messe de réconciliation avant la bataille

 

   Copie de FAUCHEUR-originelToujours en cette période d'élections, alors qu'une grand messe de réconciliation vient de se tenir dans ma région à Besançon entre le PS et les verts, l'opportunité m'apparaît de rappeler cette pollution des eaux  par le fameux dépôt de munition du gouffre de jardel.

  Je viens ce matin même de recevoir un mail de confirmation du suivi de cette affaire par le Journaliste d'investigation PastedGraphic_2  (voir sur ce lien ses coordonnées)  dont j'évoquais le contact dans à la fin de mon précédent message "pollution de la Loue...enfin du nouveau ? " .

Voici son mail ainsi que ma réponse...

De : Koutsikas Nicolas [
Envoyé : jeudi 7 juin 2012 11:41
À : Jean-Claude Bonnot
Objet : Re: pollution obus jardelle

 

Bonjour Mr Bonnot,

nous sommes en train de preparer notre film.Je reste en contact avec vous pour la suite

bien à vous

Réponse JCB

Merci de ce suivi, je m’empresse d’en faire part sur mes blogs et à ma liste de diffusion. Bon courage !

   Je pense que vous n’êtes pas du genre à vous laisser impressionner par ceux qui ne manqueront pas de me  dévaloriser sur cette affaire en se gaussant  du caractère quelque peu « ésotériques » des sujets que je traite. Il se trouve seulement que mon établissement est situé à proximité de ce gouffre et que mon statut indépendant doublé de mes convictions et informations me permettent de dénoncer  sans haine et sans crainte l’hypocrisie ambiante qui règne là autour.

Je croyais avoir trouvé appui avec un petit parti écologiste en me présentant aux législatives mais, pour des raisons obscurs ou d’égos quelque peu dérangés, cela n’a pu se faire… Au détriment, comble du comble, de l’information que j’aurais pu faire passer au public sur ce danger récurrent de pollution. Vous en connaissez quelques chose , vu que vous avez enquêté sur toute l’Europe.  Des conflits d’intérêts sont en jeu et ceux qui se croient les principaux acteurs de la défense de l’environnement, sont en fait manipulés ou rétribués pour rassurer ou minimiser. Votre reportage va être édifiant, surtout si comme vous le dites vous pouvez affirmer que les munitions conventionnelles sont à terme encore plus dangereuses   que celles à charge chimiques..

A votre disposition , amicalement

Jean-Claude BONNOT


   D'autre part, je ne pouvais faire moins que d'intervenir au moins une fois sur l'une des présentations vidéos de l'AEI, en particulier de la personne qui m'avais proposé le soutien de ce parti.

Législatives AEI

ECLAIREUR

 

C'est bien ce que je signalais ici  http://www.macommune.info/arti...
  Le but principal de ce mouvement opportuniste est de ratisser au plus large par des propositions charmeuses souvent inconséquentes.  Sortir absolument et immédiatement du nucléaire est impossible car on produirait des dysfonctionnements comme à Tchernobyl.... De plus il faudrait se discipliner comme au Japon et compenser avec des centrales thermiques très polluantes. Non ce genre d'alternative "écologiste extrémiste " est télécommandée pour diviser les verts . Dommage pour ses représentants candidats qui donne l'air d'y croire et comptent sur les élans du coeur...vu que nous sommes tous écologistes.   

 

  Pour qui est de mon choix pour Dimanche ...j'ai choisi les idées que proposent cette "jeunette" du mouvement "Solidarité& Progrès" ...sans y mettre d'esprit narquois vis à vis des représentantes de l' AEI, il est simplement temps à ses dernières de tourner la page d'un passé militant, idéaliste qui les aura menées aux antipodes de leurs convictions de départ..soit d'être manipulées.

  Mais bon , point de rancoeur de mon coté, j'ai composé avec ce qui  s'est présenté et vais certainement rencontrer d'autres personnes à l'image de cette jeune personne dans cette dernière video.

JCB

 

 

 

 

 

31 mai 2012

Pollution de la Loue/ Enfin du nouveau ? Ou bien, effet d'annonce sur un constat et étude de nos voisins suisses...

poisson malade

 

 

  Copie de FAUCHEUR-originelPour faire suite à  l'affaire de pollution de rivière où comme je le précise souvent, je suis toujours engagé et vigilant (le gouffre de Jardel où se situe le dépôt de munitions étant situé à 4 kms de chez moi), une étude de nos voisins suisses vient d'être publiée / Surmortalité piscicole: la piste du champignon tueur se confirme .

  Ne voulant pas apparaître comme l'éternel râleur, je vais juste nuancer ce qui me paraît déterminant et suspect à mauvaise interprétation.

1) Il est fait état de prélèvements de poissons malades provenant  de cours d'eau non en contact avec le Doubs  (donc à fortiori la Loue..?), pour ensuite nous dire que l'agent pathogène à du migrer par entremise humaine...

2) Il est précisé par le responsable des recherches de l'Université de Neuchâtel :

Lassaâd Belbahri, directeur de recherche, estime que le champignon pourrait toucher une population déjà affaiblie ou stressée: «Le genre Saprolegnia inclut aussi bien des pathogènes opportunistes, habituellement peu virulents, mais pouvant le devenir si les poissons sont affaiblis, que des espèces très virulentes».

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  Sans aller plus loin, j'en déduit que ce champignon, genre lichen qui pousse sur les arbres n'est qu'un effet d'une cause qu'il faudra bien un jour découvrir... à savoir , comme le dit ce chercheur suisse que les poissons sont considérablement affaiblit et sont donc ainsi très vulnérables...

 Le moindre observateur, en particulier les pêcheurs pourront vous dire qu'une truite malade développe souvent ce genre de mycose...

   Sorti donc de l'effet d'annonce pour rassurer " les mystères engendrent les mythes"  attendons la suite de cette énigmatique pollution.

   J'ajouterai encore regretter ne pas avoir pu concrétiser ma collaboration avec d'autres associations protectrices de l'environnement  susceptibles de s'engager plus avant dans cette affaire de dépôt de munitions ...Ma  tentative avec un petit parti politique (AEI) écologiste s'étant soldée par un échec.

 

 

Pourtant, d'après une conversation téléphonique avec un journaliste d'investigation travaillant  pour ARTE, je peux vous rapporter d'après lui que les dépôts de munitions, même et surtout conventionnels produisent tôt ou tard leurs effets dévastateurs sur l'environnement.

Voici ci dessous la prise de contact de ce journaliste dans la partie "commentaire du billet : S'il fallait craindre la fin du monde.."qui assure s'interresser à mon affaire et produire par la suite un documentaire où il inclura ce dépôt dans un cadre plus large...
 

bonjour
nous produisons un documentaire sur les armes chimiques immergées ou enfoui .Je trouve très intéressant ce que vous dénoncer.Est ce que vous pouvez prendre contact avec moi?
mob:0671419549 Nicolas Koutsikas

Posté par Kousikas, 07 mai 2012 à 22:13

25 mai 2012

Elections et écologie ...où sont les limites ?

 

 Copie de FAUCHEUR-originel Dans le cadre de cette affaire de pollution de rivière, comme nous sommes en périodes d'élections je tiens à ajouter ceci :

 

 Sur mon blog principal j'affiche une vidéo Albert Jacquard le célèbre généticien qui soutenait à nouveau Jean-Marc Governatori candidat aux présidentielles, secrétaire de l'Alliance Ecologiste Indépendante AEI petit parti auquel j'ai pour un temps décidé d'adhérer.

  A l'époque j'affichais déjà quelques réticences comme celle-ci :" même si mon soutien est total une fois ma décision prise, puisque  ce mouvement prône l'alliance, jusqu'à nos différences complémentaires, je tiens à préciser que je ne cautionnerai pas des conceptions ou informations sans fondements réalistes. Même si je ne doute pas du bien fondé de l'intention.  A l'instar d'Albert Jacquard qui se démarque à propos de la grève de la faim. "

  Hélas , ce que je présentais est bien arrivé ... je vous annonce donc  ma démission de l' AEI. Les membres de ce mouvement sans m'en annoncer la raison n'ont pas tenu à ce que je figure sur leur liste de candidats aux législatives.  Dommage au vu du combat écologique que je mêne ici à propos d'un dépôt de munitions 

Gouffre de Jardel, rapport de conférence sur l'hypothèse de la pollution de nos rivières.

   C'est ainsi, comme Albert Jacquard, dans une moindre mesure, en tant qu'homme de terrain, je comptais en me présentant à des élections locales sous l'étiquette écologiste sensibiliser le public et influencer les différents candidats sur cette affaire qui peut devenir catastrophique si on ne prend pas les mesures adéquats.

  Il se trouve que la politique a d'autres logiques .   Je ne manquerai pas de m'en expliquer tout au long de cette campagne des législatives et même au delà comme ici sur ce forum régional.

Législatives: la liste des candidats au premier tour dans le Doubs

 On aurait pu s'attendre à mieux pour un mouvement qui prétend faire la différence par son intégrité, sa voie du coeur ou autre "ALLIANCE POUR LA SANTE "

 Mais bon...Certains se croyant avertis, incomberont ces aléas au mal nécessaire inhérent à la politique.  De la dictature du prolétariat, nous sommes passé à celle des classes moyennes...des éduqués...

"Les grands esprits discutent des idées, les esprits moyens discutent des événements et les petits esprits discutent des gens."
Citation attribuée à l'amiral américain Rickover Hyman G.

 

 

08 mars 2012

Pollution de la Loue/ De nouveaux rapports , mais rien neuf pour le printemps 2012 !

08 mars 2012

Pollution de la Loue/ De nouveaux rapports , mais rien neuf pour le printemps 2012 !

 

loue

 

    Voici un nouveau rapport sur cette pollution mystérieuse de riviere !

Mortalité piscicole

A la demande du Préfet du Doubs, un groupe de onze experts a rendu ce mercredi une étude sur le fonctionnement de la Loue et de son bassin versant. Selon ce rapport, l’hypothèse initiale d’un lien direct entre les épisodes de mortalité piscicole connus en 2010-2011 et la présence de cyanobactéries toxiques dans la rivière n’a pas été retenue. lire la suite...

 

  J'ai donc immédiatement envoyé mon avis sous ce commentaire... inutile d'attendre d'être convié par le fameux "comité des sages" nommé par le préfet (...)

En clair - si l'on peut dire-, la pollution et la mortalité des truites demeurent mystérieuse ! D'autant que "  la Loue restent de bonne qualité comparativement à d’autres cours d’eau français." Il va donc bien falloir se rabattre sur une autre cause..qui dépasse peut être de loin celles avancées prudemment par ses onze et énièmes experts !  C'est à dire le dépôt d'obus en amont du gouffre de Jardel à Chaffois !  La pollution que génère un tel phénomène (macération de liquides explosifs et gazeux, libérés lors des crues) étant périodique, il est difficile de faire les prélèvements au bon endroit  au bon moment.  Les éléments composites de la mixture polluante pouvant développer l'action biologique très en aval sous l'action de la photosynthèse et la variante de chaleur. JCB

09 février 2012

Pollution aux munitions/ Obus du gouffre Jardel/ Réunion-débat Besançon

09 février 2012

 

 

  obus10

 

 

Copie de FAUCHEUR-originel  Je viens d’être audité par une jeune journaliste de l'Est Républicain ;  Elle m’a bien écouté et semble très intéressée par le sujet.   Donc avant mon exposé de vendredi 10 février (voir mon message précédent), je vous renouvelle à nouveau mes principaux arguments les plus probants...tellement je perçois à quel point l’appareillage du système peut impressionner les consciences . Allant jusqu’à neutraliser, voire faire s’opposer les êtres qui devraient œuvrer de concert.    Comme ici relevé entre autre dans cette diatribe à mon encontre..

 

« ….Pour finir, il faut sacrément manquer d'humilité pour croire être plus avisé que les personnes intègres et les scientifiques qui travaillent sur l'hydrogéologie régionale. Les seules preuves que vous apportez sont celles de vos certitudes, non avisées. A bon éclaireur... »

 

 C’est donc dans un tel conditionnement que cette journaliste est allér rechercher  l‘avis des « experts » qui sont descendus dans le gouffre mandatés par la préfecture… Evidement ceux-ci font la pression et assurent que je ne suis là que pour ma publicité...

Comme ici sur ce forum où je continue de m’exprimer .

 

http://www.macommune.info/article/la-decharge-de-bonfol-en-voie-de-remission-66308#comment-74321

 

 En argument principal, je produirai toujours la même photo et conversation ci-dessous  ( vu la gravité du sujet, je n’ose voir un clin d’œil dans le pseudo de « Gros loup »)

 

 

 Puisé à cette adresse http://www.oliomobile.org/fr/forum/17/4591.html dépêchez vous de visionner avant la censure !

Obus de Jardel

 

En fait on peut lire distinctement que le spéléo qui commente est en présence d’un obus à gaz (visible sur la photo : le plus grand) . Variété que nient formellement  les autorités ! Pire ce constat a été fait dans les années 80… donc si ce projectile n’est plus visible actuellement… c’est qu’il a été emporté par le courant ! donc il n’est pas interdit de penser que de nombreux éléments jonchent encore les galeries souterraines ! avec évidement comme conséquences ; des sédiments contaminés qui après avoir stagné dans des vasques produisent une fois propulsés à l’air libre des réactions chimiques hautement toxiques !

 

 Bien sur on peut contester ce témoignage mais, j’affiche plus bas l’attestation de cette expédition par  un des experts qui a participé à la dernière inspection officielle :
Christophe ROGNON - Ingénieur en Géologie Appliquée / Hydrogéologie - Spéléologue / Plongeur - Artificier - Gérant d'entreprise

 

 

 

GROS LOUP

 Sujet du message:

Publié: Lun Déc 12, 2005 8:54 pm 

 

Convaincu

 
 


Inscrit le: Ven Oct 21, 2005 12:22 pm
Messages: 931

Allez, au vues de vos réactions pour quelques papiers et bouteilles d'huile vides, j'vais vous gâcher la soirée et même le reste de la semaine...

Jettez un oeil la dessus...

 

 

 

 

 



http://img14.imageshack.us/my.php?image ... 0878sb.jpg

La photo un peu floue (c'est une photo de photo, j'ai pas de scan), montre le fond d'un gouffre en Franche comté, 127 mtr de profondeur plein pot depuis la surface avec parfois des sections de 15 mtr de diamètre, c'est donc un gros gouffre, le spéléo que l'on peut voir (en combi jaune) à les pieds dans une rivière (souterraine) qui ressort à quelques km de là... A la célèbre résurgence de la Loue, donc une rivière à fort débit, L'accès de l'abime est interdite par "arrèté préfectoral"....Et pour cause, à la fin de la 1ère guerre mondiale 14/18, les autorités n'ont rien trouvé de mieux que de benner des centaines voir quelques milliers de tonnes d'obus, dont certains très dangereux chargé avec des gaz de combats (gaz moutarde voir pire) ils semblent tous désamorcés mais l'explosif qu'ils contiennent est toujours bien présent... Pour vous rendre compte de la quantité bazardé dans le trou, ils on construit une voie ferrée jusqu'à l'entrée et on distingue encore un gros socle en béton au bord du gouffre construit pour déverser les vagonnets... J'y suis descendu 3 fois, dont une fois ou je n'ai pus atteindre le fond à cause des mises en charge en période de crues (le niveau monte d'une quarantaine de mtr) le débit est impressionnant et l'eau ressort tel quel à la résurgence non filtrée bien sûr.

 

 

 

Haut

  

 

 

 

elooping02

 Sujet du message:

Publié: Lun Déc 12, 2005 9:59 pm 

 

Intéressé

 


Inscrit le: Sam Sep 17, 2005 6:22 pm
Messages: 118
Localisation: Picardie

Euh, dit moi, c'est pas un peu dangereux de faire de la speleo dans ce gouffre?
Sinon, c'est franchement degueu de polluer un tel site...
Et de polluer tout cours...
Mais ta photo, et ton histoire, c'est le gouvernement qui à agit.
Alors que les bouteilles d'huile, et les papiers ce sont des personnes qui n'ont pas de savoir vivre...

 

 

Haut

  

 

 

 

GROS LOUP

 Sujet du message:

Publié: Lun Déc 12, 2005 11:06 pm 

 

Convaincu

 
 


Inscrit le: Ven Oct 21, 2005 12:22 pm
Messages: 931

La descente du gouffre du "Jardel", c'est ainsi qu'il se nomme, est réservée aux spéléos avertis dont je fesais partie il y a plusieurs années, les dimensions du puit et surtout le fait qu'il soit éclairé par le jour sur plus de 100mtr et aussi la répercussion du bruit de la rivière sur les parois font que les prétendants à une descente ne sont pas nombreux, il impressionne les débutants, et les obus qui gisent en paquet, sur quelques étroites vires, prèt à tomber dans le vide n'arrangent rien...
Quant aux obus, la plupart contiennent de la mélinite, plutot stable dans le temps mais l'eau omniprésente n'affecte pas cet explosif (j'ai une anecdote à ce sujet)... Donc il faut effectivement marcher sur des oeufs quand on touche le fond, pour ma part j'ai choisi le plus gros pour me poser (il devait faire au moins 1,80mtr de long)...C'est très impressionnant, on croirait se retrouver dans une poudrière/ rebut /dégueu de l'humanité... Les plus inquiétants sont bien sûr ceux à l'ypérite (gaz de combat) on les reconnait à leurs têtes d'amorçage bizare... Tout ces obus rouillent lentement, un jour une carcasse rouillée laissera s'échaper le "sulfure d'éthyle dichloré" franchement pas terrible pour les cours d'eau ... Le problème c'est que tout le monde s'en fout, sous prétexte que c'est sous terre, personne ne voit rien, de toute façon l'armée à apposé son veto "secret défense"... Si tu sort un seul de ses obus pour sensibiliser l'opinion, sûr que tu te retrouve en tôle....
Les papiers des Macs do sont très secondaires, bon sang réagissez.
PS: je jette toujours mes détrtus à la poubelle.

 

 

Haut

  

 

 

 

GROS LOUP

 Sujet du message:

Publié: Mar Déc 13, 2005 6:46 pm 

 

Convaincu

 
 


Inscrit le: Ven Oct 21, 2005 12:22 pm
Messages: 931

Un lien sur la source de la Loue où ressort l'eau du Jardel, (elle est mélangée à d'autres affluents souterrains, ce qui explique le débit + important)

http://esiblote.club.fr/index22.htm

Vous remarquerez que les touristes présent ont l'air charmés par cet endroit magique... Bien sûr, aucun renseignements sur les panneaux expliquent dans quoi l'eau est passée avant d'aboutir là... Les habitants en aval ne savent même pas, en plus le conseil général du département avait déclenché une grande campagne pour la qualité et la propreté des cours d'eau, à grand renfort de pubs (très cher) sur les panneaux et magazines... Mais sur les obus du Jardel...Rien..!!

 

 

Haut

 

 

 

Un visiteur de votre blog "* L'ECLAIREUR-CITOYEN *" a souhaité vous

 

 

 


Christophe ROGNON - Ingénieur en Géologie Appliquée / Hydrogéologie - Spéléologue / Plongeur - Artificier - Gérant d'entreprise

Voici son message :

Gouffre de Jardel

Bonsoir

Merci de prendre note des éléments suivants :

- Les obus de Jardel ne sont vraisemblablement pas chargé d'ypérite ... Seulement garni de "Mélinite" dont la toxicité semble avérée ...
- Les obus sont altérés par la corrosion ... mais certains présentent encore des traces d'usinage donc sont peut affecté par un séjour de près de 100 ans dans le gouffre
- Certains obus sont fissurés suite à la chute de 125 m et aux heurts contre les parois et les projectiles déjà au sol (fissures, bosselages, etc ...)
- Certains obus (J'en ai personnellement recensés une dizaine sur les centaines visibles en surface) présentent des exsudations de mélinites ... liquide dans les concavités des obus cassés ou cristallisée au droit des fissures ...
- Il n'y a des obus sous l'eau que dans le talus d'éboulis prolongeant le talus situé à la base de la verticale c'est à dire jusqu'à 5 m de profondeur ... peut être au delà enfouis à la base de la diaclase immergée (Impénétrable en plongée)
- La suite de la rivière se développe en siphon perpendiculairement à la diaclase précitée ... passage très étroit que nous avons réouvert Samedi en creusant ...
- Le siphon 1 émmerge après 15 m de plongée et franchissement d'un conduit étroit (largeur 1,00 maxi x hauteur 0,40 m maxi) ... Ensuite 20 m de galerie à l'air libre avec rivière au fond et second siphon
- Le second siphon plonge à 3,50 de profondeur et se développe sur 20 m avec un passage très étroit à 15 m de l'entrée ...
- Ensuite 10 m à l'air libre, puis Siphon 3 de 20 m de longueur, 20 m de galerie, siphon 4 de 35 m, cloche de 2 m et dernier siphon de 15 m avec arrêt sur "lac" avec départ du sixième siphon non plongé à ce jour ...
- Il n'y a pas de projectile au delà de la pente d'entrée du siphon 1.

Merci de noter que j'ai pris part avec 2 de mes collègues à cette plongée d'exploration ... et que j'ai fait plusieurs descentes dans la cavité depuis les années 1985 ... dont au moins deux avec "Gros loup" dont celle est extraite la photographie présentée à titre de "témoignage" sur la présence d'obus au gaz moutarde ...

Je suis loin d'être à la solde des autorités mais je souhaite autant que vous que la vérité soit faite sur cette "sale affaire" ... Je milite d'ailleurs pour que la faisabilité du nettoyage soit reconnue et que rapidement les autorités prennent ces travaux en main ... Ce n'est pas en prétendant qu'il y en a pour 15 ans de boulot que l'on résoudra le problème ... A mon avis, cette opération un peu particulière peut être résolue en 1 année avec un effectif réduit (4 à 5 personnes) et des moyens classiques (grue de levage) ... On peut prétendre à une extraction de plusieurs tonnes d'obus par jour effectifs de travail (1 tonne d'obus représente 150 pièces de 75 mm mais 6 éléments de calibre 240 mm ... la moyenne étant sans doute plus proche de 50 kg / pièce) .. il ne restera alors plus qu'aux démineurs de les prendre en charge et d'en assurer la destruction ...

Il faut faire le nécessaire pour obtenir des pouvoirs publics le financement de cette opération réaliste dont je suis prêt à en valider la faisabilité

A bon entendeur

Pour toutes questions complémentaires merci de me contacter sur ma boite privée




Christophe ROGNON - Ingénieur en Géologie Appliquée / Hydrogéologie - Spéléologue / Plongeur - Artificier - Gérant d'entreprise

05 février 2012

POLLUTION DE LA LOUE ET DE NOS RIVIERES / LA DECHARGE D'OBUS DU GOUFFRE DE JARDEL DANS LE HAUT-DOUBS EST-ELLE EN CAUSE ?

 

Réunion-débat, le vendredi 10 février 2012 à 20h au foyer des Jeunes Travailleurs "La Cassotte" au 18, rue de la Cassotte à Besançon...

 

 

       
 

 ecologie-environnementaleCopie de FAUCHEUR-originel



 A l’initiative de cette action citoyenne,  Jean Claude Bonnot (aubergiste sur la commune de Chapelle d’Huin)  en fera la présentation. Son établissement étant situé à seulement quelques kilomètres du lieu incriminé, il a pu en recueillir les informations qu’il diffuse sous forme de vidéo-projection ou sur son blog (ALERTE A LA SOURCE), ainsi que ses fortes présomptions de pollution généralisée (notre massif karstique étant truffé de résurgences).
Cette invitation s’inscrit dés lors comme un appel à la constitution d’un collectif indépendant d’associations diverses, susceptible de nous éclairer et d’œuvrer pour mettre un terme à cette intrigante affaire de pollution.. Son objet immédiat sera d’exiger au nom du principe de précaution, une contre expertise et s’il le faut la vidange ou la mise en sécurité de tout ce dépôt de munitions datant de la guerre 14-18.

Elisabeth Gladstone/


Cette réunion est soutenue par l'ALLIANCE ECOLOGISTE INDEPENDANTE
(http://www.alliance-ecologiste-independante.com)

02 février 2012

Pollution des rivières.. un "comité des sages" créé par le préfet ! Va t'on oser parler des obus de la Loue ?


 

 

                                           loue 

La Loue (photo asso 4 WINDS)

                                               obus10

                  Descente dans le gouffre de Jardel.... (aux pieds du spéléo...les obus..par milliers de tonnes)

 

Copie de FAUCHEUR-originel

Sous dossier du blog "L'ECLAIREUR CITOYEN"   en partenariat avec ecologie-environnementale

   Vu mon engagement récent  dans un mouvement écologiste indépendant (AEI), à l'approche des élections législatives et présidentielles où les résultats seront serrés, j'en profite pour ressortir les dossiers les plus cruciaux. Opportuniste ou providentielle, l'adhésion à ce petit parti politique devrait m'apporter un considérable levier pour faire bouger les choses en ce qui concerne le dépôt d'obus susceptible  d'empoisonner les eaux de la région ! Celui ci se situant à quelques kms de chez moi ....

    Ceux qui suivent ce blog, devraient constater que mes engagements, ne sont pas dus principalement à l'influence de passions, mais bien de phénomènes qui surgissent dans ma proximité. Auxquels cas, comme tout être responsable, je me considère surtout comme "missionné". Que ce soit l'affaire d' Alesia, le retour du loup (dans mon village) et de nouveau ce problème récurrent de dépôt d'obus à quelques kms de chez moi susceptible d'empoisonner toutes nos rivières. En atteste cette dernière décision du préfet par sa  mise en place d'un "comité des sages" chargé de comprendre se qui se passe réellement dans nos rivières au vu de la forte mortalité piscicole.

Quelques soient nos points de vues et autres convictions, chacun conviendra à la lecture de l'initiative du préfet que nous sommes dans l'incertitude sur les causes de cette pollution... Toutes les bonnes volontés et avis éclairés sont donc vivement souhaités !

    D'amblée voici donc mon commentaire /

Il va de soi, par la terminologie choisie "comité des sages" que ce dernier acceptera difficilement les propos alarmistes faisant référence au dépôt d'obus du gouffre de Jardel ... Par contre...les suisses ne semblent pas conviés.. toujours cette "sagesse" unilatérale de nos préfets. Toutefois, ce n'est pas plus mal, nous auront ainsi par la suite, l'avis indépendant de nos cousins helvètes qui partagent les effluents de nos rivières. Quant à nos "verts" locaux ils préfèrent être sous les caméras à faucher les OGM, que descendre au fond d'un gouffre glacial et dangereux où personne ne les remarque.
  
  Politique oblige, sans velléités personnelles envers les protagonistes ( je n'en dirai pas de même, contre ceux qui brillent pour leur indifférence) , j'accuse les "Verts" de quiétisme vis à vis de ce dépôt de munition datant de la première guerre mondiale, dont la corrosion est parvenue aujourd'hui au seuil critique.
  Sans doute, la direction de notre principale organisation écologique (EELV) a t'elle jugée que ce gouffre n'intérressait pas assez les électeurs et ce malgré une de leur publication http://franchecomte.eelv.fr/2011/09/28/jardel-du-gouffre-au-robinet/  qui confirme pourtant bien le réel danger que je souligne !
  Mais bon visiblement, encore ici le représentant des verts locaux : François Mandil confirme (cette décharge n'intérresse que moi même et je lutte "seul contre tous" sic !) http://www.macommune.info/article/legislatives-pas-de-candidat-ecologiste-a-besancon-planoise-64579
Jean-Claude Bonnot

 

26 janvier 2012

POLLUTION AUX MUNITIONS "la vérité inavouable du fond du puits". De 3000 T il faut s'attendre à 15 000 T d'obus !

 

        gouffre Coupe topographique du Gouffre de Jardel  (en rouge les obus)

  Copie de FAUCHEUR-originelJe remets en ligne ce message (publié en novembre 2010) avec quelques ajouts car je m'apprête, au vu de la pollution persistante (et en l'approche d'élections où le vote écologiste est très courtisé) à organiser une série de "conférences-débats" sur le sujet ! dans mon établissement (situé à 4 km du gouffre de Jardel " Auberge relais des salines "

Voici le schéma topographique affiché sur la vidéo de TF1

http://videos.tf1.fr/jt-13h/presque-100-ans-apres-les-obus-de-14-18-sont-toujours-la-6139889.html

Celle-ci diffusée le 11 novembre 2010, fait donc partie du domaine public...

 

   Ceux qui douteraient de la crédibilité de ma démarche, constateront que celle ci est à la portée de beaucoup, pour peu que l'on soit motivé par la proximité, les conséquences ou la conscience des événements.  Question, compétences techniques ou scientifiques, il suffit de se renseigner à diverses sources indépendantes.

  Au final , pour vous faire une idée, rien que sur ce blog en recherchant mes différents articles sur le sujet, vous trouverez matière.

  D'amblée, par ma simple demonstration de calcul ci dessous, je peux mettre en doute l' expertise dument menée par des spécialistes )


Depuis, sur ce blog m'arrivent tout de même d'autres avis d'experts, notamment artificiers

Ici Mr Henri Soulard ancien artificier, spécialiste de déminage / http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/archives/2011/01/12/20110962.html

Et dernièrement ( 10-01- 2012) Mr Lejaille du site http://www.guerredes gaz.fr

Voir ici son commentaire

http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/archives/2012/01/10/23215553.html

 

 

   Pour en revenir au schéma ci dessus, comme nous pouvons le constater, s'agissant d'une ébauche (mais aux relevés bien réels) nous pouvons grosso-modo constater que nous avons bien entre 10 et 15 m d'épaisseur d'obus ! moi-même l'avoue en annonçais 25, mais il s'agissait d'un chiffre estimatif que m'avait donné un ami spéléo...où alors l'ais je mal compris (...) pourtant je suis resté sur cette base et bien m'en a pris....

Mais qu'importe ces atermoiements, ce qu'il faut c'est savoir !

 

Ci-dessous voici une partie du rapport fourni par Mr Rognon  ( ingénieur-géologue ) qui a fait partie de la dernière expédition dans ce gouffre.

 

  « A priori, en retenant les 3000 tonnes déversées (de "mémoire collective") et en assimilant un projectile à son enveloppe en fonte "aciérée" de densité 7,85 et avec 10% de charge explosive en poids de type mélinite (densité 1,76), on aurait donc :

 

 

- 90% d'acier ou fonte aciérée soit 2700 tonnes pour un volume de 345 m3

 

- 10% d'acide picrique soit 300 tonnes de mélinite pour un volume de 170,45 m3.

 

On obtient environ 515 m3 d'obus qu'il convient de "foisonner" en raison de l'agencement "en vrac" des projectiles au fond (Coef 1,50) ... Le volume théorique d'obus est donc de l'ordre de 750 à 800 m3. En les répartissant grossièrement à la base du puits et sur le cône d'éboulis, soit une longueur de 30 m pour 8 m de largeur (240 m2), l'épaisseur du dépôt résiduel est de l'ordre de 3,30 mètres environ (Epaisseur réaliste qui est loin d'atteindre les 25 m de remplissage de la "marmite" annoncée !) ...

 

l'acier "pèse" 7 850 kg/m3 et le remplissage explosif est négligeable en poids par rapport à l'enveloppe ...  »

 

Comme nous pouvons le constater (ce calcul peut aisément être vérifié, l'éffet "tassement ayant depuis le temps fait son oeuvre) s''il n'y avait que 3000 tonnes déversées -chiffre sorti de l'imaginaire collectif ou plus vraisemblablement donné par un agent aux ordres-  le dépot ne ferait que 3 ;30 m d'épaisseur !!! Hors ici si on y rajoute les talus et autres projectiles épars  nous arrivons aisément à 15 m ! Donc en se tenant aux calculs de notre expert, pour un peu plus de 3 m nous aurions 3000 tonnes d'obus, donc là pour arriver à 15 m il nous faut multiplier ce chiffre par 5 ! c'est-à-dire que nous arrivons à 15 000 tonnes !!!!

 

  Voilà, mon raisonnement, je voulais absolument vous livrer cela rapidement après la diffusion de ce documentaire, qui il faut le reconnaître a été bien traité (les images valent bien des mots) . Sans chercher à polémiquer plus avant avec les différents acteurs responsables de la communication et autres décideurs ou scientifiques.   Je préfère croire que ceux-ci n'ont pas encore pris le temps de se concerter. Toujours est il que nous sommes devant un fait accompli voici bientôt un siècle et qu'au vu de la dangerosité de ce dépôt anthropique ( pour paraphraser mon expert) http://wikipedia.orange.fr/wiki/Toxicit%C3%A9_des_munitions il faut que les citoyens (scientifiques, élus, militaires également) se mobilisent pour solutionner ce problème pour le moins explosif.

08 décembre 2011

La truite et l'obus ...suite "LA SOURCE EMPOISONNEE"

08 décembre 2011

 

 

truite malade

 

Hallali de la Truite Ornans 27 Novembre 2011 C

 http://youtu.be/7PS_mE4hYmY

   Voici une des nombreuses vidéo consacrées à ce thème. Pour en savoir plus, je vous invite à vous reporter sur ce blog aux pages qui étayent et informent sur ce dossier récurrent . OBUS DE LA LOUE...La rivière empoisonnée...le spectre de l'enfer de la guerre 14-18 !..

   Comme vous pouvez le constater, je me suis pas mal investi sur ce dossier et pense même, au vu de l'amateur que je suis m'en être pas mal sorti. Il faut dire, que les arguments ne manquent pas, tellement cette affaire de pollution de rivière, de sources empoisonnées a pris des proportions angoissantes... ( ne serait ce au nombre de connexions journalières que je recense sur ce sujet) . Sans être non plus psychanalyste...je pense néanmoins que les  traumatismes de la "grande guerre" hantent encore bien des esprits...dès lors que sont évoqués les obus au "gaz moutarde" .

   Bien que j'ai tenté d'alerter au plus large, très peu de personnes se sont manifestées pour -comme je le suggérais- créer une association légale de défense de l'environnement capable de s'ériger en contre pouvoir vis à vis d'expertises effectuées par l'état unilatéralement. Je renouvelle donc cet appel et en profite aussi pour préciser les raisons qui m'ont fait adhérer à un parti politique indépendant que je cite ici : L'Alliance écologique indépendante l' AEI

 

Voici sur ce site d'info régional un nouveau rapport sur l'état critique de nos rivières 

Etat des eaux: la moitié des rivières sont en mauvais état

Dans un commentaire j'écris ceci :

 

Pourquoi donc...ceux qui ont "avis autorisés" ne se risquent-ils pas à citer le puit de Jardel et ses milliers de tonnes d'obus de la guerre de 14 18 qui y ont été déversés ? Étonnant vu les rapports qui se veulent tous scientifiques ! Sans apporter de réponses claires sur les origines de cette pollution... D'autant plus que la vallée de la loue est la moins industrialisée ! Mais bon, secret défense ! même le représentant des verts à Pontarlier, François Mandil, n'a jamais fait de publications à ce sujet ! Il préfère faucher les OGM;

30 septembre 2011

Gouffre de Jardel... le dépôt ne contient que 500 Tonnes d'obus !

0 septembre 2011

 

  Obus de Jardel

  Une "mission d'exploration" vient d'établir que le gouffre ne contiendrait que 500 tonnes d'obus!

http://www.macommune.info/actualite/le-gouffre-de-jardel-ne-contient-quot-que-quot-500-tonnes-d-039-obus-22593.html

 

   Copie de FAUCHEUR-originelBen voyons....alors pourquoi ne l'avoir pas dit plus tôt ?  Alors que la plupart des experts s'accordaient jusqu'à présent pour dire que ce dépôt était insondable en l'état... à moins de le vidanger ! Et pourquoi donc l'armée, qui tient scrupuleusement ce genre d'archives n'a pas, au vu de la polémique divulgué ce chiffre de 500 Tonnes... Moi même, avec la méthode calcul de l'expert, en dénombre 15 000 tonnes et n'ai jamais pu être contredit !

http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/archives/2010/11/12/19582228.html

 

 Je rappelle également, au vu de la photo affichée ici , prise par un spéléo en 2005, que l'on peut identifier un obus à gaz , long de 1,80 m (la charge d'ypérite étant fixée à un obus classique )

Vous pouvez lire ici le témoignage de cet homme et aussi le reportage de la TSR télé Suisse Romande.

http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/archives/2011/05/13/21128003.html

 

11 avril 2011

Gouffre de Jardel... Un rapport officiel sans surprise...

11 avril 2011

 

 

 Obus_de_JardelCopie_de_FAUCHEUR_originel

 

Le rapport officiel des prélèvements et visite du 11 novembre 2010 au gouffre de Jardel vient d'être délivré. Pour rappel, je signale qu'il s'agit d'un dépôt d'obus de la guerre 14/18 soupçonné de polluer les rivières du massif jurassien -Affaire évoquée plusieurs fois sur ce blog-

http://www.macommune.info/actualite/gouffre-de-jardel-ni-danger-d-explosion-ni-danger-de-pollution--19056.html#commentaires

Voici mes commentaires, sous les pseudo : "Veilleur" et "Phénix"...

 

 
 
Lun 11 avr à 08h39
Veilleur
Il est dit dans ce rapport qu'aucun obus à gaz de combat ne fait partie de ce dépôt... Pourtant cette image Lien
prise au fond de ce gouffre par un spéléo quelques années avant la dernière inspection, montre bien un spécimen, long d'environ 1,80 m qui correspond bien au obus à l'ypérite (c'est à dire des projectiles classique rallongés contenant le gaz). Lien (voir intervention "gros loup)
 
 
 
Dim 10 avr à 22h02
gaucher
Je ne comprend absolument pas pourquoi, on n'applique pas pour ce cas le principe de précaution, apparement tous les politiciens ignorent ce principe et prennent le risque de jouer avec la santé et l'environnement. Mais bon chez nous c'est monnaie courante après le sang contaminé, les médicaments, le nucléaire 3000 tonnes d'obus c'est pas grand chose, et après la catastrophe bien sur c'est la faute à personne !
 
 
 
Dim 10 avr à 15h07
France25
Curieux comme certaines questions environnementales sont aujourd'hui médiatisées à l'extrême ( réchauffement climatique, pesticides, OGM ) tandis que d'autres - comme le gouffre de Jardel - sont quasi ignorées par la presse régionale.
Apparemment, très peu de personnes s'intéressent au sujet.
Pourtant, 3000 tonnes d'obus n'ont rien d'une paille...
 
 
 
Dim 10 avr à 11h02
eureka
vous ne comprenez rien,vous n'êtes pas intelligents, si ont vous dit que "jusqu'à"à ce jour l'acide picrique n'a pas pollué" donc cela peut arriver. Que le milieu humide et calcaire protège de la corrosion,demandez à un chimiste ce qu'il en pense le taux d'humidité changeant dans le gouffre,et mettez un bout de ferraille dans un lieu humide il ne rouille pas (lol). bien sur ces obus en majorité en fer contenant beaucoup de carbone (se rapprochant de la fonte) ce qui fait peu de rouille mais une perméabilité plus importante. évidemment remonter tout cela couterait cher et serait dangereux, un ministre à dit Tchernobyl n'a pas passé la frontière, un préfet peut dire ce n'est pas polluant et sans risque, comment peut on dire une stabilité qui va durer, nul ne peut le dire le risque 0 n'existe pas.
 
 
 
Dim 10 avr à 10h37
dd25
Que de doutes sur les conclusions de ce rapport! Les alarmistes de tout poil se défoulent, et continueront de nier même l'évidence, quoi qu'il arrive. Ah, méfiance, quand tu nous tiens...!!!
 
 
 
Dim 10 avr à 08h28
alouette
Ces "3000 Tonnes", sont un chiffre donné par l'Etat pour maitriser la rumeur... Les gens ont besoin de chiffres... C'est comme pour la radioactivité dans l'air... le mystère fait toujours peur et un gouffre c'est l'Enfer ! Alors il faut rassurer !
 
 
 
Sam 09 avr à 22h46
gaucher
Si les 3000 tonnes d'obus ne représentent aucun danger pourquoi ne pas les transposer dans la cave de la maison du préfet, celui ci ne rique absolument rien selon les experts.....
 
 
 
Sam 09 avr à 16h00
Phénix
En ces temps de propagande et de désinformation, il ne fallait pas s'attendre à un autre rapport vis à vis des services commandités par la préfecture. En effet, il aurait été souhaitable d'avoir un double avis indépendant et pourquoi même Helvétique, vu que ceux ci partagent avec nous le même massif Karstique jurassien.
En effet on apprend que seulement 3% de l'eau de ce gouffre se dirige ver la Loue !!! Où s’écoule donc le reste ? Sur ce, difficile de croire que la plus petite des 2 sources de la rivière examinée a un aussi faible débit !
Un obus corrodé par simple implosion (en période d’étiage, les picrates sont dangereux) peut très bien provoquer une réaction en chaine. Après 90 ans d'immersion le risque de fissure invisible est majeur !
Quant à la quantité et la nature de ces explosifs...plus le mensonge est gros, plus ça passe !
Attendons donc les nouvelles séries de pollutions! y compris dans le Doubs et les autres cours d'eau... de part et d'autre du massif franco-suisse !

12 janvier 2011

Pollution ! Nouvelle alerte à la source de la Loue !

TAGER :

12 janvier 2011

Pollution ! Nouvelle alerte à la source de la Loue !

   truitesource_lison

Copie_de_FAUCHEUR_originel

Voici donc une nouvelle alerte à la pollution à la source de la Loue ! à lire ici
Évidement, je suis aussitôt intervenu sous mon pseudo habituel de "Phénix"

 
 
Mer 12 jan à 19h05
Phénix
A tort ou à raison, il est temps d'interdire la consommation de l'eau  la Loue.  Sans doute, le nouveau préfet ne souhaite t’il  pas prendre de risque... cette mousse "suspecte" est la bonne occasion...  La consigne étant toutefois de ne pas alarmer la population et surtout ne pas faire le lien avec les obus de Jardel (la corrosion est pourtant à l'œuvre et la mélinite jaunâtre doit fortement lessiver les galeries karstiques)
  A ce que je lis...même l'utilisation de l'eau pour la vaisselle est proscrite !



  Je m'apprêtais justement à donner des nouvelles sur cette affaire...(ce sujet est celui qui affiche le plus de visites sur ce blog ...et du monde de entier),  en effet, une personne à la retraite se présentant comme ancien démineur (40 d'expérience) a promis de m'aider à constituer un dossier solide de part ses connaissances... j'attends don incessamment le rapport ou tout du moins l'analyse qu'il m'a promise.
   Un bon point qui vaut le mérite d'être salué, c'est homme a le courage d'afficher son nom "Henri Soullard" . Il a même posté  un commentaire ici  (mais son nom de famille à été censuré par le rédacteur...cette affaire rend vraiment frileux... la préfecture veille !!!)

Nacer Meddah : « Je n’ai aucune lecture politique de mon départ »



 
 
 
( Je signale qu'il s'agit de l'ancien préfet...muté bizarrement au bout de 8 mois...évidement, j'en profite pour suggérer que cette éviction serait du à une indiscrétion de sa part sur cette affaire d'obus , classée "secret défense"...   )
 
Mar 21 déc à 20h21
henri
exiger le rapport des demineurs l'ingenieur etait present sur cette reconnaissance qui c'est faite sans masque de protection ,donc en restant logique pas d'obus chargè avec des gaz de combat ou alors ils sont inconscients ,de plus ils seraient mis en danger en presence d'un non specialiste des munitions. Et oui; les picrates formees par la melinite au contact des metaux et tout simplement par le vieillissement sont humidifiees donc non dangereux?Les specialiste en munition sont juges et parties dans cette problematique ,cela ne fera pas cesser les doutes qui subsisteront  si rien n'est fait pour rassurer la population en amenant la preuve integrale qu'il ni a aucun risque  d'accident pyrotechnique ou chimique .N'oublions pas que le dome forme par les munitions jetees dans le gouffre cachent tout ce qui est en dessous,il faut reconnaitre la difficultee de faire une expertise sans risque pour les personnels de la securite civile!!!
 
Comme vous pouvez le lire, même les spécialistes spéléos et les journalistes de TF1, ont pris des risques inconsidérés en descendant dans ce gouffre sans équipements spéciaux !


Toujours est-il que le nouveau préfet lui ne prend pas de risque et la consommation d'eau de la Loue est désormais interdite à sa source... ! Il était temps ! toute la vallée devrait être concernée ! (mais comme la consigne est de ne pas alarmer...).  C'est donc à nous citoyens responsables de sonner le tocsin à commencer par diffuser le point de cette situation (d'autant plus que les analyses faites sous les caméras de tf1 le 11 novembre, n'ont toujours pas été divulguées !!!!)
  Par la suite, j'organiserai  une réunion d'information avec les spécialistes qui voudront bien s'impliquer à partir de mon établissement  (relaisdessalines.com/   )     situé je le rappelle à seulement quelques km de ce gouffre.    Nous verrons le nécessité ou pas de se constituer en association, sorte de contre pouvoir qui nous permettra d'être représenté légitimement auprès des autorités et autres spécialistes officiels... qui semblent bien dans cette affaires juges et parties.   
  Quant aux organisations écologistes ...elles brillent par leur absence ! Bizarre... ? Où plutôt non, il s'agit bien du constat des limites de notre démocratie.. tous les partis politiques sont orchestrés par l'état et tous observent  l'Omerta (la loi du silence)  sur cette affaire.    
 
 

17 novembre 2010

ALARME A LA SOURCE ! et retour sur ALESIA...

17 novembre 2010

 obus10

 

Bon, l’affaire des « obus de la Loue » suivant hélas, son cours… L’avenir nous dira si mes publications alarmantes étaient fondées ou pas. Pour ce qui est de la communication sur cette affaire, comme d’habitude (pour paraphraser le président de la république hier soir…sans en déduire un  soutien, mais pour le moins une reconnaissance) les médias ont fait leur office en éclairant un sujet, qu’il soit banal ou essentiel… puis on passe à autre chose, histoire de relativiser l’ensemble et mettre le public en haleine afin qu’il consomme de l’info, sans aucunement s’arrêter sur le fond….

 Moi qui suis comme vous le savez versé dans le bouddhisme, pour qui les causes sont obligatoirement suivies d’effets, il va de soit que pour comprendre le présent et préparer l’avenir, il nous faut un tant soit peu un  regard sur l’histoire et la genèse des choses…

 L’affaire de la Loue n’en étant qu’à ses débuts… indifférence et chape de plomb vont rapidement de refermer sur  le couvercle de cette « marmite du Diable » (qui, on le sait transpire et repend son poison) aussi je réfléchis au moyen de lancer un appel médiatique, sous forme de réunion d’information ici à l’auberge  http://www.relaisdessalines.com/  (située je le rappelle à seulement quelques kms de ce dépôt d’obus). Cette initiative en cas de candidats pouvant déboucher sur la création d’ une association du genre « ALARME A LA SOURCE»  .

 A cette intention, j’ai d’ailleurs modifié l’entête de mon blog. Les chemins de traverses , comme d’habitude, nous font parfois rencontrer des causes à traiter de toutes urgences…tout en étant autant d’éléments ou jalons qui nous guident sur une même voie.

 Pour autant, ma voici à nouveau de retour à mes fondamentaux en saisissant de nouveau le fil d’Ariane Alesia ! http://eclaireurcitoyen.canalblog.com/archives/2010/08/14/index.html